๐๐ฅรฉ๐ง๐ขรจ๐ซ๐ž : ๐ฅ๐ž ๐‚๐๐“ ๐š๐ฉ๐ฉ๐ซ๐จ๐ฎ๐ฏ๐ž ๐ฅ๐ž ๐ฉ๐ซ๐จ๐ฃ๐ž๐ญ ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐‹๐…๐ˆ ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿ‘

๐๐ฅรฉ๐ง๐ขรจ๐ซ๐ž : ๐ฅ๐ž ๐‚๐๐“ ๐š๐ฉ๐ฉ๐ซ๐จ๐ฎ๐ฏ๐ž ๐ฅ๐ž ๐ฉ๐ซ๐จ๐ฃ๐ž๐ญ ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐‹๐…๐ˆ ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿ‘

Aprรจs deux semaines d’intenses travaux, les Conseillers nationaux ont adoptรฉ ร  la majoritรฉ, le projet de Loi de Finances Initiale exercice 2023. C’รฉtait ร  la faveur d’une plรฉniรจre tenue ce mercredi 28 dรฉcembre 2022, sous la prรฉsidence de Dr Dansa Kourouma, Prรฉsident du Conseil National de la Transition.

Cette plรฉniรจre sโ€™est dรฉroulรฉe en prรฉsence du Premier ministre Dr Bernard Goumou, des membres du gouvernement, des membres du CNRD, des prรฉsidents de la cour suprรชme, de la cour des comptes et celui de la haute autoritรฉ de la communication, des membres du cabinet de la Prรฉsidence de la Rรฉpublique, des diplomates accrรฉditรฉs en Guinรฉe, des membres des organisations de la sociรฉtรฉ civile et des coalitions politiques…

Le Prรฉsident du CNT a profitรฉ de l’occasion pour fรฉliciter ses collรจgues conseillers nationaux pour le travail laborieux effectuรฉ en un temps record. Dr. Dansa Kourouma a invitรฉ le gouvernement ร  poursuivre les rรฉformes en vue de satisfaire les aspirations lรฉgitimes des populations. Avant de prรฉciser que son institution reste engagรฉe ร  soutenir toute initiative visant ร  matรฉrialiser le processus de transformation institutionnelle et socio-รฉconomique de la Guinรฉe sous le sceau de la refondation de lโ€™Etat et de rectification institutionnelle

.

Dans leurs interverntions respectives, les Ministres du pool รฉconomique du gouvernement ont tour ร  tour, expliquรฉ que le budget de 2023 est bรขti autour des projets et programmes prรฉvus dans le cadre de lโ€™atteinte des objectifs du gouvernement de la Guinรฉe avec ร  la clรฉ, la rรฉussite du processus transitoire. Du rรฉalisme du budget ร  l’efficacitรฉ des dรฉpenses en passant par les mรฉcanismes de contrรดle de l’utilisation des fonds, les ministres ont rassurรฉ les Conseillers nationaux sur toute la ligne.

Le projet de Loi de Finances Initiale 2023 s’รฉquilibre en recettes ร  27 855,95 milliards GNF contre une prรฉvision de 26 mille milliards 292,78 millions GNF en Loi de Finances Rectificative (LFR) 2022, soit une augmentation de 1 618,17 milliards GNF (6,15%) et en dรฉpenses ร  36 051,74 Mds contre 30 666,68 Mds en LFR 2022, soit une augmentation de 5 385,06 Mds (17,56%).

Dรฉpenses courantes : 20 765,79 milliards ( 57,60%)
Dรฉpenses dโ€™investissement : 15 285,95 milliards ( 42,40%).

Dรฉficit : 8 195,79 milliards GNF( -3,84%).

un taux de croissance รฉconomique de 5,7% du PIB ;
– Taux dโ€™inflation moyen de 10,3% du PIB ;
– Taux de pression fiscale de 12,5% du PIB ;
– des rรฉserves de changes correspondant ร  au moins trois (3) mois dโ€™importations ;
– un taux de change de 8 867,2 FG pour 1 Dollar.

Contribution des rรฉgies financiรจres

Direction Gรฉnรฉrale des Impรดts : 13 518,80 milliards contre 12 352,60 milliards dans la LFR 2022, soit un taux dโ€™accroissement de 9,44% ;

Direction Gรฉnรฉrale des Douanes : 10 567,99 milliards contre 10 243,62 milliards en LFR 2022, soit un taux dโ€™accroissement de 3,17% ;

Direction Gรฉnรฉrale du Trรฉsor et de la Comptabilitรฉ Publique : 2 299,85 milliards contre 2 215,18 milliards en LFR 2022, soit un taux dโ€™accroissement de 3,82% ยป.

Palais Du Peuple Hรฉmicycle

La Rรฉdaction

Articles similaires